Apprentie tatoueuse : Chloé Candela

Chloe Candela, 31 ans, est apprentie en tatouage au Black Market Tattoos Leicester. Nous aimons le style aquarelle reconnaissable de Chloe et les belles dames, à tel point que notre rédactrice Rosalie a dû en prendre une!

Depuis combien de temps êtes-vous apprentie? J’ai commencé officiellement comme apprentie en janvier 2017, mais j’ai travaillé au studio aux côtés de mon autre poste pendant trois ans.

Vous travaillez avec Alex, ton mari t’a-t-il appris? Oui, il l’a fait! Il m’a encouragé à me lancer dans le tatouage, car c’était une passion que nous partagions lorsque nous nous sommes rencontrés. Il a été vraiment génial et m’a beaucoup poussé dans le bon sens. Tous les autres dans le studio ont été si solidaires, j’en apprends beaucoup de tout le monde.

 IMG_0194

Vos styles sont très différents, le vôtre reflète vos aquarelles alors qu’Alex crée des pièces plus traditionnelles. Y a-t-il une raison pour laquelle vous n’avez pas choisi de faire plus de travail traditionnel? Comment as-tu trouvé ta propre technique? Je pense que ça prendra du temps pour vraiment trouver ma façon de travailler comme pour tout le monde. J’aime vraiment le travail traditionnel et ce qu’Alex fait, et j’aimerais vraiment essayer. Mais je pense que l’une des raisons pour lesquelles Alex m’a encouragé dans le tatouage était que je pourrais apporter mon propre style. Je peins et je vends du travail depuis l’adolescence, donc c’est plus instinctif pour moi d’adopter ce style. J’ai mis mon travail sur le marché pendant un moment, en ligne, dans des foires et des expositions d’art. J’ai vraiment de la chance que les gens qui ont soutenu mes œuvres par le passé viennent se faire tatouer et demander mon style, ce qui est incroyable. J’ai aussi eu la chance d’apprendre de Del (co-propriétaire chez Black Market) qui fait du réalisme, et je pense que le genre de tatouage que je voudrais faire se trouve au milieu des deux.

 IMG_0520 Avec tes têtes de femme, ton sang tapisse d’abord le pochoir, pourquoi? Quel effet cela crée-t-il? Pour les premiers tatouages ​​que j’ai faits, le style était de couleur unie, pas de contour, donc j’ai essayé la ligne de sang pour faire le travail lorsque le pochoir disparaît et pour s’assurer que le carbone ne contamine pas le bord. J’ai continué à le faire comme un filet de sécurité pour le pochoir, et aussi parce que cela m’aide à me passer la tête autour du tatouage, de la zone et de la peau du client avant de commencer à mettre de la couleur. Effet Je pense que cela aide définitivement avec soft, watercoluryness, parce qu’il n’y a pas de bord gras.

 IMG_0407
Qu’est-ce qui inspire votre travail et y a-t-il des artistes que vous admirez? Aussi avez-vous encore du temps pour vos peintures? En ce moment, je me concentre sur le tatouage, mais je n’abandonnerai jamais la peinture! J’aime le portrait et la peinture historique, et aussi les films et les bandes dessinées ont toujours été une grande influence pour moi. J’adore les vieilles merdes, des années 30 aux années 70. Claudia de Sabe a été le premier tatoueur / peintre que j’ai découvert et qui m’a définitivement impressionné. Mes autres favoris pour le moment sont Miss Orange, Hannah Flowers, je les cherche toujours dans mon fil. Peinture sage j’adore James Jean, peintre hallucinant.

 IMG_0733

Qu’aimeriez-vous tatouer? Et quels styles aimeriez-vous essayer? J’aimerais tatouer n’importe quoi! Je suis juste en train d’essayer quelque chose maintenant. Ce serait vraiment cool d’essayer quelque chose de plus traditionnel, et aussi d’essayer de traduire complètement une de mes peintures en un tatouage.

 IMG_0773

Tatoueur Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *