Felix & Loretta Leu: Le tatouage berbère dans le Moyen Atlas marocain

Fabriqué par Felix et Loretta Leu, Le tatouage berbère dans le Moyen Atlas marocain est un récit extraordinaire et une célébration de la vie des femmes tatoueurs de la tribu berbère au Maroc. Porté à la vie avec des illustrations d'Aia Leu et édité par Joanna Kate Grant, le livre ouvre un monde nouveau et fascinant des traditions du tatouage berbère …

Le tatouage berbère est un et tendre dossier de l'art de la peau tribale du Moyen Atlas marocain et des femmes tatoueurs qui l'ont créé. Le voyage de Felix et Loretta Leu en 1988 consistait en une série de rencontres fortuites. Chacune d'entre elles ouvrait une porte sur le monde intime des femmes des tribus berbères.

Dans ce livre, les femmes racontent leurs histoires individuelles, révélant les traditions du tatouage dans leur culture, ainsi qu'un aperçu de la vie de ces femmes. ils ont conduit

Sensiblement capturés dans les dessins de l'époque, par Aia Leu, les visages des femmes berbères parlent d'une culture tribale qui disparaissait rapidement, même alors. En tant que tatoueurs eux-mêmes, Felix et Loretta ont pu trouver un terrain d'entente avec les familles berbères, obtenant un accès sans précédent à cette forme d'art berbère peu documentée.

Ce livre d'une œuvre inédite, recueillie il y a près de trente ans, est un hommage. à l'art du tatouage, à la tradition, à la famille et à l'amour.

 7.Hajah crayon sur papier 32 x 2 4cm Aia Leu 1989

Hajah crayon sur papier, 32 x 24 cm, Aia Leu 1989  » width= »603″ height= »420″ />

Loretta étant tatouée à la main par Fatima en utilisant la technique enseignée par sa mère.

 2.Loretta Leu avec la tatoueuse Aicha Bent Hamadi en 1988

Loretta Leu avec le tatoueur Aicha Bent Hamadi en 1988

À propos des auteurs:

Félix & Loretta Leu, tous deux nés en 1945, étaient des artistes, des "freaks" et des aventuriers. À partir de 1965, ils se rencontrent à New York jusqu'en 1978 et voyagent en Amérique, en Europe, en Afrique du Nord, en Inde et au Népal. Ils sont accompagnés de quatre enfants, tous nés sur la route. En 1978, ils ont découvert le tatouage comme une forme d'art, avec laquelle ils pouvaient soutenir leur famille partout dans le monde. En 1981, ils ont choisi de s'établir en Suisse où ils ont créé le Studio de tatouage familial de la famille Leu. Félix est décédée d'un cancer en 2002. Loretta, vit en Suisse, se promène dans les champs et les forêts avec ses deux chiens et écrit une histoire de sa vie avec Felix

L'artiste suisse Aia Leu est née en 1971, la fille de Felix et Loretta et la petite-fille d'Eva Aeppli, elle est née dans une vieille finca sur la petite île de Formentera (Baleares). Elle vit avec sa famille dans les montagnes de Kenmare, en Irlande. Aia travaille actuellement sur une série de peintures à l'huile pour une exposition de deux femmes prévue avec Titine K-Leu, et également illustrant un deck oracle 78 inspiré par «Thoth Journey» un livre de JoannaKate Grant.

 8.Aia Leu et Loretta Leu

Aia Leu et Loretta Leu, 2017

Tatoueur Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *